Logo l'Echo du Solaire
publicité
HEBDOMADAIRE - ARCHIVES - PUBLICITE - CONTACT NEWSLETTER GRATUITE
   
TABLEAU DE BORD
Technologies
Marchés
Entreprises
Politiques
Rubriques
Réalisations
Investissements
Fusions/Acquisitions
Restructurations
Accords
Espace SERVICES
Newsletter gratuite
Tarifs pub, lectorat
Publiez vos produits
Contact
L'Echo du solaire
VIPress.net
version imprimable
ALERTE : Nexcis stoppé par EDF !

Couches minces>Panneaux >France
24/03/2015 13:27:15 :

Un collectif de salariés, opérateurs, techniciens et cadres de Nexcis, société créée il y a six ans pour industrialiser une technologie de panneaux photovoltaïques à couches minces CIGS* devenue filiale à 60% d'EDF, vient de lancer une alerte : la maison-mère aurait en effet décidé fin février de ne plus investir et viserait désormais une procédure de cessation totale d'activité, avec une fin programmée pour le 31 juillet 2015. Pourquoi cette fermeture, maintenant, alors que la société a atteint une performance au niveau des meilleurs mondiaux du secteur et que l'industrialisation est toute proche ? …
 
publicité



Document : Nexcis.

Les salariés en ont été informé le 2 mars dernier. Cette cessation totale entraînerait la suppression immédiate de 80 emplois. Le collectif rappelle que Nexcis a cristallisé un investissement total de 60 millions d'euros sur les 5 dernières années, dont 25 millions d'euros d’argent public et 35 millions d'euros apportés par EDF.

Installée avec une ligne de R&D dès juin 2009 dans l’ancienne unité de fabrication de STMicroelectronics (6 pouces) à Rousset (Bouches du Rhône), près d'Aix-en-Provence, la société Nexcis est dirigée depuis sa création par Olivier Kerrec et présidée depuis fin 2013 par Antoine Cahuzac qui est par ailleurs directeur général d'EDF Energies Nouvelles.

* Sa technologie CIGSe2 (cuivre, gallium, indium, séléniure) avait été développée au milieu des années 2000 au sein de l’IRDEP, un institut mixte de recherche et développement sur l’énergie photovoltaïque où les chercheurs travaillent sous les trois tutelles d'EDF, du CNRS et de l'école d'ingénieurs Chimie-Paristech. Voir nos articles précédents concernant Nexcis à l'aide du moteur de recherche.

ARTICLE EN ENTIER

Centrales PV de 100 à 250 kW : l'appel d'offres très attendu enfin lancé !

CentralesPV>France>Politique/Réglementation
24/03/2015 13:26:35 :

La ministre chargée de l'énergie, Ségolène Royal, a enfin lancé le très attendu 3e appel d'offres pour des installations photovoltaïques de 100 à 250kWc sur bâtiments et ombrières de parking, cinq mois après l'annonce des derniers lauréats de l'appel d'offres précédents. Cet appel d'offres ne constitue donc qu'un petit bol d'air pour la filière. Il porte comme prévu sur une puissance totale de 120 MW, avec trois périodes de candidatures successives de 40MW chacune. La CRE (Commission de régulation de l'énergie) a publié le cahier des charges sur son site et mis en place une plateforme dédiée pour le dépôt des offres. La date limite pour la première période est fixée au 21 septembre 2015 …

La sélection des projets se fera sur la base des performances des projets en termes de bilan carbone et de prix. Des questions sur le cahier des charges peuvent être adressées à la CRE jusqu’au 21 juillet 2015. Les dates limites de dépôt des dossiers ont été fixées aux 21 janvier et 21 mai 2016 pour les deux autres périodes de candidatures (chaque période n'est ouverte qu'après la clôture de la précédente).

Pour accéder au cahier des charges, poser une question et/ou déposer une candidature sur le site de la CRE, cliquer ici

Pour consulter le cahier des charges ainsi qu'un récapitulatif des appels d'offres 100-250 kW sur le site du ministère, cliquer ici

Quid de la revalorisation du tarif T4 ?
La filière attend par contre toujours que la concrétisation d'une promesse ministérielle de revalorisation du tarif d'achat dit T4, pour la tranche d'installations PV de 36 à 100 kW. Aux dernières nouvelles, il semblerait que cette revalorisation fasse l'objet de tractations laborieuses, avec un soutien par tarifs d'achat à périmètre égal tous secteurs confondus. Ce qui reviendrait à dire que la revalorisation du T4 doit s'accompagner d'une baisse des autres tarifs et, selon des sources proches du dossier, du tarif d'achat pour le résidentiel intégré au bâti. D'aucuns plaident, parallèlement, à un assouplissement des règles de l'intégré au bâti. A suivre …

ARTICLE EN ENTIER

Le volume mondial d'installations photovoltaïques atteindrait 498 GW en 2019, selon IHS

CentralesPV>Etudes de marché
24/03/2015 13:25:53 :

Le marché mondial des installations photovoltaïques pourrait atteindre 75 GW en 2019, soit 66% de plus qu'en 2014, estime la société d'études de marché IHS Technology. L'an passé, la Chine et le Japon ont été les deux plus importants marchés porteurs, représentant la moitié de la demande mondiale, tandis que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Allemagne en pesaient 25% à eux trois. D'ici 2019, onze pays passeront le cap du GW annuel d'installations …



Partant, la puissance mondiale installée pourrait croître de 177% d'ici 2019, à 498 GW, estime Susanne von Aichberger, analyste chez IHS. Après une période de consolidation des activités de production dans le photovoltaïque du fait des surcapacités d'assemblage, le secteur a en effet renoué avec la croissance l'an passé et la demande devrait continuer à progresser jusqu'en 2019 avec un taux d'utilisation des usines de modules PV dépassant le record de 2010. Pour Susanne von Aichberger, le grand nombre de pays porteurs réduirait le risque d'explosion du marché et de surcapacité exagérée de production. Un nombre croissant de pays entrent dans une nouvelle phase de déploiement du photovoltaïque, sans tarifs d'achat, et s'engagent dans l'intégration du PV au marché de l'électricité. Ceci contribuerait à éviter les cycles « boom-and-bust », estime l'analyste.

Les prix moyens de vente des panneaux photovoltaïques standard dans la filière silicium cristallin (hormis le super-monocristallin) devraient baisser de 27% entre 2015 et 2019, pour tomber à 0,45 $/W. La part des technologies à couches minces devrait légèrement diminuer, de 8% en 2014 à 7% en 2019 (à comparer aux 15% de 2010). Le silicium amorphe est en effet en perte de vitesse, Ihs estimant que la production annuelle baisserait de 60% de 2014 à 2019. Les technologies CdTe et CIGS tireraient, elles, leur épingle du jeu.

ARTICLE EN ENTIER

Trackers solaires à un axe : un marché de 2 milliards de dollars en 2019

Autres composants>Etudes de marché
24/03/2015 13:24:46 :

Les trackers solaires à un axe ont le vent en poupe. Selon IHS Technology, leurs ventes augmenteraient de 120% d'ici 2019, à près de 2 milliards de dollars. Le marché des structures fixes inclinées continuerait toutefois à dominer le secteur outre-Atlantique en équipant 67% de l'ensemble des installations PV …



Le marché étatsunien des installations solaires PV progresserait de 7% par an pour atteindre un volume de 33 GW en 2019, dont 73% seraient des grandes centrales photovoltaïques au sol. Les trackers solaires à un axe seraient utilisés pour un volume de 9 GW à ce moment-là.

Pour Cormac Gilligan, analyste senior chez IHS Technology, les États-Unis constitueraient le marché le plus porteur pour les trackers solaires à un axe, avec 36% des installations dans le monde en 2019. Ce marché est tiré, entre autres, par de grands développeurs-constructeurs de projets tels que SunPower et First Solar qui ont recours à des fournisseurs comme Nextracker et autres Grupo Clavijo. Le français Exosun vient, pour sa part, de concrétiser son premier contrat outre-Atlantique avec 262 trackers Exotrack HZ pour la ferme solaire de 37 MWc de Lone Valley dans le désert californien. La Chine et l'Inde arriveraient en 2e et 3e position sur le marché mondial des installations avec des trackers à un axe, avec 2 GW en 2019. Des pays comme le Chili ou le Mexique seraient aussi porteurs, surtout avec la récente baisse des prix.

ARTICLE EN ENTIER

Les prix des panneaux PV sont restés plutôt stables en février 2015

Silicium>Panneaux >Conjoncture>Allemagne>Japon>Chine>Reste du monde
24/03/2015 13:23:08 :

Les prix de gros des panneaux photovoltaïques en silicium cristallin ont peu évolué en Europe au mois de février 2015 comparé au mois précédent car la demande est restée faible malgré des températures clémentes et propices aux installations, constate la plate-forme commerciale pvXchange. Pour mars, la tendance s'inscrit légèrement en hausse, principalement à cause du faible taux de change de l'euro avec d'autres devises mais aussi parce qu'il y a une pénurie de modules PV de source asiatique et de faible coût …



Pour la plate-forme commerciale pvXchange, les discussions autour du prix plancher d'importations de produits PV d'origine chinoise sur le sol européen, autant au plan des infractions reprochées à des groupes industriels (voir notre article) que le relèvement prévu dudit prix plancher, créera des incertitudes sur le marché. Les réactions différenciées des sociétés Canadian Solar, ET Solar et ReneSola aux reproches de la Commission européenne en seraient les premiers signes. D'autres entreprises pourraient suivre le même chemin. Le marché européen est en effet en perte de vitesse et pourrait ne plus présenter suffisamment d'intérêt pour s'encombrer de procédures administratives contraignantes. Une hausse du prix plancher et, plus généralement, des prix des panneaux photovoltaïques serait en outre catastrophique et rétrécirait encore une demande déjà réduite. Elle s'accompagnerait en outre d'un nouveau flot de faillites d'entreprises.

ARTICLE EN ENTIER

PV organique : Armor présent à une conférence sur l'électronique imprimée le 25 mars 2015

Autretechno>Panneaux >France>Industrialisation>R&D
24/03/2015 13:20:19 :

Acteur sur le secteur des films minces et solutions photovoltaïques depuis bientôt quatre ans, le groupe Armor a dévoilé à l'automne dernier ses premiers films photovoltaïques organiques issus du Beautiful Ligth Project qui devraient être commercialisés fin 2015*. En décembre 2014, la lampe Orion à film photovoltaïque organique souple, réalisée par des étudiants de l'École de design Nantes Atlantique dans le cadre d’un partenariat avec Armor, a obtenu un Prix Observeur du Design 2015. François Barreau, responsable marketing et business développement de l'activité chez Armor, présentera des applications potentielles lors des 5èmes Rencontres sur l'électronique imprimée ce mercredi 25 mars …


Le groupe Armor fonde cette activité sur son savoir-faire en matière d’enduction d’encre sur films ultra-minces, au sein d'un nouveau pôle de développement Armor Sustainable Energies (ASE). Pour François Barreau, responsable marketing et business développement de l'activité et par ailleurs président de la commission photovoltaïque organique de l'Afelim (association française de l'électronique imprimée), « l’électronique imprimée est une filière avec de véritables opportunités, en devenir avec de nouveaux référentiels à définir ou à construire. » Après 4 ans de R&D, la génération 1.0 de films organiques photovoltaïques sera lancée commercialement fin 2015. Elle devrait marquer une rupture de taille dans nos usages quotidiens, avec des applications aussi diverses que l’éclairage public, le mobilier urbain, la recharge d’appareils électroniques portables, la motorisation, en fait dans tous les domaines où l’enjeu de déploiement réside dans l'autonomie énergétique.

Au sein de l’activité ASE, le programme de recherche OSCAR (Organic Solar Cells by Armor) a vu le jour en 2010, en coopération avec l’université de Bordeaux 1 (LCPO, laboratoire de chimie des polymères organiques ), le CEA-INES (Commissariat à l’énergie atomique – Institut national de l'énergie solaire), Amcor Flexibles et Plasto Technologies (spécialiste des adhésifs techniques). Coordonné par Armor, le projet vise à créer des films minces photovoltaïques organiques de 3ème génération. Il est soutenu financièrement par BPI France (ex-OSEO) et labellisé par le pôle de compétitivité pour l’innovation dans les technologies de production EMC2.

Armor souhaite se positionner comme un acteur international majeur du secteur et faire de cette activité le 3e pilier du groupe, en complément de ses activités de consommables transfert thermiques pour marquage des emballages industriels et étiquettes code-barres, et de cartouches pour imprimantes laser et jet d'encre pour entreprises et particuliers. Les premières ventes dans le PV organique sont attendues pour fin 2015.

* Voir notre article

ARTICLE EN ENTIER

SOMMAIRE du 24-03-2015
Hebdo précédent
publicité
 L'ESSENTIEL
ALERTE : Nexcis stoppé par EDF !
Centrales PV de 100 à 250 kW : l'appel d'offres très attendu enfin lancé !
Le volume mondial d'installations photovoltaïques atteindrait 498 GW en 2019, selon IHS
Trackers solaires à un axe : un marché de 2 milliards de dollars en 2019
Les prix des panneaux PV sont restés plutôt stables en février 2015
PV organique : Armor présent à une conférence sur l'électronique imprimée le 25 mars 2015
 EN BREF
Une centrale hybride solaire-diesel « mobile » opérationnelle en sept jours
Steadysun et le CEA s'allient pour optimiser les prévisions de production solaire
Parcs PV : USA, Belgique
Centrales PV : Royaume-Uni, Honduras, Philippines
ReneSola lance les kits Virtus pour grandes toitures photovoltaïques
Prismaflex commercialise les panneaux publicitaires Blue Tech à l'énergie solaire
-=-=-=


Accédez aux différents articles grâce au menu de droite


© VIPRESS - Soyez le premier informé !
Mentions légales